Tirer le meilleur parti de votre classe mobile et de l’ActivPanel

Published: décembre 21st, 2021

Le déploiement des tablettes mobiles en classe, et dans certains cas des PC portables, change progressivement les méthodes d’enseignement. Si en quelques années les outils pédagogiques numériques ont évolué à très grande vitesse, la classe et son mobilier sont restés les mêmes. À deux exceptions près : l’arrivée de l’écran numérique interactif (ENI) et celle de la classe mobile. Dans cet article, nous allons étudier la définition d’une classe mobile, comment cette dernière peut s’intégrer dans chaque établissement et interagir avec les ENI, quels sont ses atouts et inconvénients, et enfin les outils nécessaires à sa mise en place. 

La classe mobile : c’est quoi ?

Une classe mobile est un meuble amovible, et donc capable d’être déplacé d’une classe à l’autre sans effort et rapidement. Il peut s’agir d’une valise, d’un casier ou d’une armoire sur roulettes, voire d’un chariot. Sa taille varie selon le nombre de compartiments que le meuble comprend. À l’intérieur de ces compartiments et tiroirs est rangé tout le matériel informatique de la classe mobile : tablettes, ordinateurs, enceintes connectées, point d’accès Internet, etc.

Conçue pour être véritablement indépendante, la classe mobile est équipée d’un système d’alimentation intelligent. Ainsi, dès qu’ils sont rangés, les appareils numériques se rechargent automatiquement. Les professeurs et les élèves n’ont donc pas à se préoccuper de surveiller sans arrêt la charge de leurs outils TICE. 

Le coût d’une classe mobile dépend de la taille du meuble, ainsi que de l’équipement stocké à l’intérieur. Mais son prix peut très vite être amorti par l’établissement. En effet, la classe mobile a pour vocation d’être partagée entre plusieurs classes. Mieux, puisqu’il s’agit ni plus ni moins d’une salle informatique sur roulettes, les écoles peuvent récupérer

Quels sont les avantages et inconvénients de la classe mobile ?

Nomade et connectée, la classe mobile se présente donc comme la relève de la salle informatique. Désormais, c’est la salle info qui vient aux élèves et non plus l’inverse. Ce qui amène déjà de nombreux atouts.

Les avantages

Plus besoin de se déplacer : pour les enseignants comme pour les élèves, c’est du temps gagné. Personne n’a besoin de changer de chaise ni de bureau, et les apprenants gardent tout leur matériel (manuels, stylos, cahiers) à portée de main.

Un encombrement minime : la salle informatique ne prend pas plus de place qu’un meuble, facile à placer dans n’importe quelle classe, voire jusque dans les cours de récréation et gymnases.

Une synchronisation complète : reliés au réseau de l’établissement, les appareils de la classe mobile transmettent directement les devoirs à l’enseignant, qui gagne ainsi du temps pour les évaluer après le cours.

Une interaction avancée avec les écrans numériques interactifs : certains ENI, à l’instar de l’ActivPanel de Promethean, peuvent communiquer avec les appareils numériques et partager leur contenu. Un professeur peut donc utiliser son écran pour expliquer une notion, et ses élèves, consulter leurs tablettes pour voir l’exemple plus en détails. Cette alliance du numérique favorise grandement la communication et l’intégration des leçons.

Une gestion facile : une seule personne suffit pour mettre à jour les applications et micrologiciels des appareils d’une classe mobile. Grâce au système d’alimentation intelligent, les batteries sont toujours pleines. Les élèves ont simplement à prendre et reposer les tablettes quand ils en ont besoin, sans se préoccuper du reste.

Encourager la création de groupes de travail : tactiles et faciles à partager, les tablettes permettent plus d’interaction qu’un ordinateur classique, limité par son écran fixe, ses câbles, sa souris et son clavier. Les élèves peuvent donc travailler en groupes de façon autonome, à leur propre rythme.

Réduction de la fracture numérique : l’accès à Internet et aux nouvelles technologies est encore limité selon les pays. La classe mobile, instaurée à l’école, permet de réduire efficacement cette disparité. 

Une supervision facilitée : le professeur maîtrise les applications que ses élèves peuvent utiliser, et grâce aux contrôles mis en place sur les appareils, comme les firewalls et filtres Internet, il sait que les sources de distraction sont limitées depuis ces outils.

Un investissement rapidement amorti : la gestion facile, la possibilité de partager la classe mobile entre plusieurs classes, le gain de temps et d’espace, sont autant d’atouts qui contribuent à couvrir le coût initial sur le long terme. 

Les désavantages

L’entretien de la classe mobile : le meuble à roulettes est amené à être manipulé quotidiennement, il est donc nécessaire de surveiller régulièrement l’état des roulettes pour prévenir toute immobilisation de l’équipement numérique. De plus, selon l’agencement du câblage il peut être compliqué de réparer ou remplacer des câbles de recharge dans le meuble.

Assurer la connectivité : le meuble sera parfois transporté en-dehors d’une zone connectée de l’établissement, ce qui peut entraver les applications des outils. Cependant, la mise en place d’un boîtier WiFi directement dans la classe mobile est un moyen simple de prévenir ce type de situation.

La fin de la séparation entre la salle de classe normale et la salle informatique : auparavant, les élèves se faisaient une joie de se déplacer jusqu’aux ordinateurs de la salle informatique. Maintenant que les ordinateurs et tablettes viennent à eux, c’est aux professeurs de trouver comment impulser cette même dynamique grâce à des exercices ludiques.

Comment installer une classe mobile ?

Concentrer et alimenter une multitude d’appareils numériques dans un même mobilier peut paraître complexe, pourtant, l’installation d’une classe mobile à l’école est très simple. Voici le matériel nécessaire :

  • une pièce de mobilier mobile : celle-ci doit être facile à déplacer et à alimenter en énergie. Elle doit aussi comporter plusieurs rangements sur lesquels il est facile de brancher une tablette ou un ordinateur.
  • un réseau Internet accessible : qu’il s’agisse du réseau de l’établissement ou de celui d’un boîtier incorporé au meuble à roulettes, le réseau Internet doit toujours être accessible pour les appareils de la classe mobile, même lorsqu’ils sont rangés. Cette connectivité favorise l’installation des mises à jour et la préparation à distance des cours.
S’il y a des interactions entre les appareils de la classe mobile et l’écran numérique interactif d’une classe, il est important de vérifier la compatibilité de tous les appareils. Dans le cas de l’ActivPanel, il est très facile d’utiliser la fonction mirroring sur n’importe quel appareil connecté au même réseau que celui de l’écran.
  • une classe mobile peut contenir une tablette pour chaque élève, ou quelques-unes seulement pour favoriser le travail de groupe.
    • les ordinateurs et tablettes de la classe mobile doivent être identiques afin de faciliter leur gestion par le responsable informatique, l’égalité d’usage entre les élèves et l’élaboration des leçons par le professeur.

Et c’est tout ! C’est justement grâce à cette simplicité d’installation et d’usage que la classe mobile représente un bond en avant aussi important pour l’école numérique.

La classe mobile accompagne les professeurs et les élèves à chaque instant et n’importe où, en mettant à leur disposition les ressources illimitées de la technologie et d’Internet. À sa manière, en s’affranchissant des contraintes structurelles et sans compliquer pour autant le parc numérique d’un établissement, la classe mobile apporte un élément de réponse aux enjeux pédagogiques de l’enseignement au XXIème siècle. 

Pour en savoir plus sur la classe mobile, comment la mettre en place dans votre établissement et son intégration avec les produits Promethean, n’hésitez pas à nous demander une démonstration dès aujourd’hui.

Lire plus d’articles sur le même sujet :